Denis BRUN Denis BRUN

Home

 

CV

Expositions

Commissariat d'Expositions

 

TRAVAUX



Basse-Couture

Céramiques - Lapunks

Céramiques - Modern-primitivism

Céramiques - Divers

Dessins

Dessins Collages

Dessins Pochettes

Figurines Résine

Musique

Peintures Acryliques

Peintures Molles

Peintures Numériques

Performances

Photocopies - Walldrawing - Affiches

Photographies

Photographies - Rosebud

Photographies - Me, myself and you

Photographies - Fuck You Friendly

Vidéos



Catalogue

Textes

Liens

English Presentation

Contact

Commissariat d'Expositions

 
 
 
WE WERE A VERY POOR JETSET 2
 
Galerie EdOÙard Paradis - 152 rue Paradis - 13006 Marseille
 
 
 
 
 
SYLVAIN SORGATO SOLO SHOW AT EDOUARD PARADIS GALLERY
 
 
 
 
 
WE WERE A VERY POOR JETSET 1
 
November 27th / February 12th 2015
 
En novembre 2014 l’association ouvre la galerie EdOÙard Paradis.
La galerie privée est mis à disposition d’un commissaire, artiste de préférence, pour une durée de deux ans, qui lui ré attribue un nom et organise une programmation spécifique de son choix. La galerie de 5,5m2, située 152 rue Paradis 6ème arrondissement dans le quartier chic de Marseille, avec une vue incroyable, est un espace intime et personnel dominant la ville, autre fois chambre de bonne. Cela veut dire qu’on ne peut pas tout montrer, cela veut dire qu’on optimise un lieu avec toutes les choses que l’on a apprises et expérimentées pour donner un sens certain, tout au moins voulu, ardemment souhaité, à des oeuvres qui n’auraient peut-être jamais été vues dans d’autres circonstances.

AVANT PROPOS :
“We were a very poor Jetset-1 est la première d’une série de 8 expositions qui auront lieu pendant 2 années au 152 rue Paradis. Elle constitue le départ d’un projet curatorial organisé par la Galerie OÙ qui m’a invité à intervenir dans un nouvel espace en me laissant le libre choix d’y organiser des évènements ou d’y proposer des cartes blanches.”
“Guy Debord ne viendra pas au vernissage, il est déjà mort. Pareil pour Kurt Cobain, pour Alexander McQueen, pour Andy Warhol ou Malcom Mac Laren.
N’espérez pas non plus croiser Christian Boros, Melva Bucksbaum and Raymond Learsy ou Francois Pinaud.
On est dans une galerie, certes dans un quartier chic avec une vue incroyable sur Notre-Dame de la Garde, mais c’est quand-même une ancienne chambre de bonne de 5,5 mètres carrés !
Cela veut dire quoi pour vous ? pour moi, cela signifie : un espace intime et personnel dominant la ville.
Cela veut dire qu’on ne peut pas tout montrer, cela veut dire qu’on optimise un lieu avec toutes les choses que l’on a apprises et expérimentées.
Cela veut également dire : donner un sens certain, tout au moins voulu ou ardemment souhaité, à des œuvres qui n’auraient peut-être jamais été vues dans d’autres circonstances.
Ça pourrait être bien pire : on pourrait être à Moscou en 1982, sans ascenseur, avec de la vodka frelatée qui rend aveugle et des maladies vénériennes sur la cuvette des WC.
Une pierre à la mer ? un jeton virtuel dans une appli “juke-box” ?
Non, une proposition d’expo originale et indépendante.
On fait comme si on ne savait pas dans quel monde on vivait, comme si on était encore à l’école, comme si par définition, on avait l’assentiment de toutes et de tous et qu’à la fin il y aurait toujours 2 mois de vacances en été.
Peu importe la proposition artistique, peut importe sa justesse (par rapport à quoi d’ailleurs ? ) et peut importe son impact sur qui que ce soit d’autre que la personne qui l’aura crée.
On ne parle même plus de freestyle ou de coïncidence recherchée mais plutôt de quête harmonieuse, modeste et bienveillante, tant sur le plan du choix des artistes que sur celui des expositions proposées.
Finalement, tout reste à faire, sans forcément changer son fusil d’épaule mais en déployant un spectre de monstration plus large et waterproof tout en cessant de croire que tout à été déjà fait.
Alors venez seul ou nombreux, mais venez.
Annonce non contractuelle.”
Denis Brun

Première exposition collective à la Galerie EdOÙard Paradis avec :
Daniel Clapp (New-York, USA)
Julien Levy (Marseille, France)
Patrick Lombe (Marseille, France)
Ingrid Mourreau-Kelleman (New-York, USA)
Noël Ravaud (Marseille, France)
Véronique Rizzo (Marseille, France)
Sylvain Sorgato (Paris, France)
Sophie Urbani (Marseille, France)
 
 
 
 
 
SUN OF A BEACH 2
 
Sept 26th / October 22th 2014.
 
A POLYMORPHIC GROUPSHOW MADE IN : FRANCE - USA - INDONESIA - GERMANY - BELGIUM

With : Laurette Atrux.Tallau (Belgique) Terra Bajraghosa (Indonésie) Emmanuelle Bentz (Mrs) Lucie Bitunjac (Mrs)
Frédéric Bourdiec (Mrs) Denis Brun (Mrs) Mike De Bruyn (NYC) Charles Gouvernet (Mrs) Caroline Hanny (Mrs) Virginie Hervieu (Mrs) Il me ressemble (Nice) Anne Kiesecoms (Ovifar) Loïc Le Pivert (Nice) Julien Levy (Mrs) Pierre Malphettes (Mrs) Mein Lieber Prost (Berlin) Ingrid Mourreau.kelleman (NYC) Olgajeanne (Mrs) Dominique Paillard.Rampal (Mrs) Audrey Pannuti (Mrs) Olivier Paoli (Nice) Nicole Peyrafitte (NYC) Denis Prisset (Mrs) Sandrine Raquin (Mrs) Noel Ravaud (Mrs) Jean.Christophe Tarot (Mrs) Philippe Turc (Mrs) Wendy Vachal (Mrs)
 
 
 
 
 
SUN OF A BEACH 1
 
Sept 27th / October 6th 2013.
 
A collective international exhibition in Marseille, studio of Denis Brun.

With : Kisito Assangni, Laurette Atrux-Tallau, Vassili Balatsos, Loïc Beillet le Béhérec, Nathalie Bujold, Victor Cartagena, Marc Chevalier, Daniel Clapp, Ghislaine Dantan, Caroline Hanny, Jay Reto, Julien Levy, Patrick Lombe, Rolly Lovehatelove, Lun*na Mennoh, Mourad Messoubeur, Ingrid Moureau, Thomas Negrevergne, Philppe Turc, Didier Petit, Charles Gouvernet, Stephen Paul, André Robbe, Agnes Roux, Thierry Rouyer, Sylvain Sorgato, Gauthier Tassart, Frédéric Vaësen, Thomas Zoritchak.

+ PERFORMANCE : WEARING LUN*NA MENOH HEADSHIRT IN THE EXHIBITION AT DENIS BRUN STUTIO AND DURING THE OPENING OF "A VENDRE" (another part and location of the global "OUVERTURE D'ATELIERS D'ARTISTES" exhibition).